points d'actu !

Prostitution, socio-genèse de la prostitution au Mali Voir

l’exposition des filles ds la Grèce antique Voir



Des maisons closes...à la coupe du monde de football !
A l’occasion des 60 ans de la loi Marthe Richard : un peu d’histoire.
21/04/2006
Le 13 avril 1946, la loi Marthe Richard abolissait une institution "bourgeoise" : le bordel légal encadré par la police et soumis aux contrôles sanitaires. C’est la fin d’un système datant de 1804 qui donnait une existence légale aux maisons closes, cachant les prostituées pour préserver la morale, à l’ère de la bourgeoisie triomphante. Cette loi a rendu la prostitution moins visible, sans la supprimer.


 L'essentiel pour comprendre :

Marthe Richard : le femme qui ferma les maisons closes :

Illust : Marthe Richard, 6.5 ko, 95x148
En 1946, une loi officialise la fermeture de maisons closes. A L’origine de cette mesure , une femme , Marthe Richard , au destin peu commun. Vous retrouverez ce personnage hors du commun dans une biographie parue récemment et qui sera disponible prochainement à la bibliothèque. Decitre


Sur les maisons closes...

Illust : Hermann Vogel Gef, 22.5 ko, 300x196

 Vie quotidienne dans les maisons closes , par Laure ADLER, Hachette
-  On les nommait courtisanes, filles de joie, de nuit, d’allégresse, de beuglant, d’amour, filles en circulation, filles à parties, à barrière, pierreuses, soupeuses, marcheuses, cocottes, hétaïres, horizontales, trotteuses, visiteuses d’artistes, lorettes, frisettes, biches, pieuvres, aquatiques, demi-castors, célibataires joyeuses, vénus crapuleuses... Même si elle est exemplaire d’une certaine réalité, la tragique histoire de Nana, d’Emile Zola ne résume pas la prostitution au XIXe siècle. Dans ce livre, Laure Adler restitue au quotidien la vie des prostituées, avec toutes les différences qui séparent la mondaine entretenue de la prostituée de rue. Au-delà de l’histoire des mœurs, ce livre cherche à rendre aux prostituées leur dignité.

Sur la prostitution en général

 Le livre noir de la prostitution, par Christian GETTNER, Pieuvre noire
-  un livre dont l’intérêt essentiel est le "catalogue" des différentes formes de prostitution qu’il décrit.

 Les clients de la prostitution, Claudine LEGARDINIER et Saïd BOUAMAMA, Presses de la renaissance
-  Entretiens avec des clients de prostituées dont la lecture est assez fastidieuse mais dont les interprétations sont intéressantes.

La prostitution, par Claudine LEGARDINIER, Milan nouvelle commande en cours à la bibliothèque suite aux succès dont il a été "victime".

Illust : prostitution, 5.2 ko, 95x157

Dans la presse

L’anniversaire de cette loi offre à la presse l’occasion de montrer que rien n’est résolu aujourd’hui.

Un article du MONDE :
Il y a 60 ans, la fermeture des maisons closes

Un article du PROGRES de Lyon :
Il rappelle que les professionnelles du sexe ,comme on les appelle, vivent dans des conditions très précaires . Elles doivent travailler dans des camionnettes , collées les unes aux autres, sur le quai Rambaud. « Elles vivent aujourd’hui dans une précarité et une insécurité jamais connues. Il n’en a pas toujours été ainsi. Et c’est avec une certaine ironie que certaines d’entre elles ont décidé de mettre un ruban noir sur l’antenne de leur véhicule pour célébrer, à leur façon, l’anniversaire de la suppression des maisons closes. » Le Progrès, samedi 15 janvier 2006, Jean-Didier Derhy.

L’article poursuit en retraçant la longue histoire des conditions de prostitution à Lyon depuis l’époque romaine....

Sur le site de Radio france Internationale , découvrez comment la coupe du monde de football peut devenir un marché pour les réseaux de prostitution.

L’endroit s’appelle Artemis.Il s’agirait de la « plus grande maison close d’Europe. Elle est située aussi à trois stations de S-Bahn du Stade olympique de Berlin. Hasard ou non ? Les concepteurs d’Artemis se défendent de l’avoir créée en vue de la Coupe du monde de football, qui se déroulera du 9 juin au 9 juillet en Allemagne...


 D'autres perspectives :

Prostitution : légaliser ou pas ?

Lorsqu’on considère l’histoire , et malgré des chevauchements possibles, on trouve essentiellement trois modèles législatifs concernat la prostitution : le prohibitionnisme, le règlementarisme et l’abolitionnisme.

"Le système prohibitionniste consiste à interdire la prostitution et à exercer une répression contre les personnes qui s’y livrent, l’organisent ou l’exploitent. De nombreux pays ont adopté cette manière de faire. Parmi eux, il y a des pays où le niveau de vie est très élevé, comme les États nordiques de l’Europe (Suède, Norvège, Danemark), les États-Unis (Nevada, Arizona, Oregon exceptés), puis tous les pays qui connurent une structure communiste (sauf l’Albanie), enfin certains pays du Tiers Monde comme le Pakistan" Encyclopédie Universalis

"Le système réglementariste tolère la prostitution comme un « mal nécessaire », mais estime qu’il faut, pour éviter les excès, la contrôler et en réglementer l’exercice. Les méthodes utilisées consistent d’abord à isoler la prostitution : on autorise le fonctionnement d’établissements de débauche où elle doit s’enfermer et on désigne des quartiers dont elle ne doit pas franchir les limites. Dans le même temps, pour permettre l’identification des personnes soumises à une surveillance sanitaire et policière, on leur impose d’être inscrites sur des registres de police et de justifier de la régularité de leur situation par une carte. Le réglementarisme n’est jamais parvenu à atteindre ses objectifs." Encyclopedie Universalis

"Le système abolitionniste a été une réaction contre la réglementation, qui contribuait à laisser la prostituée à la merci des proxénètes et à la maintenir dans une situation comparable à celle de l’esclavage. Les abolitionnistes entendent agir sur les causes sociales et économiques de la prostitution et s’attaquent par priorité aux proxénètes." Encyclopedie Universalis

La législation française oscille entre abolitionnisme et prohibitionnisme.

Quelques liens à parcourir pour aller plus loin :

UNESCO

Mouvement du NID

Les Pénélopes

Association européenne contre les Violences faites aux Femmes au Travail

Illust : enluminure, 46.7 ko, 384x576

enluminure

BM Lyon

Prostitution : Que nous apprend l’Histoire ?

Pour une première approche historique globale

Une revue
-  Maisons closes et traite des Blanches. Le commerce du sexe  L’Histoire : N°264

Un site
-  Cliosoft, l’Histoire en ligne CLIO

D’un point de vue historique, la prostitution n’est pas le plus vieux métier du monde, mais un phénomène en constante transformation.

Quelques livres

 La prostitution en Grèce et à Rome par Violaine VANOYEKE, Les belles lettres
-  Dans le monde antique, les poètes, les premiers, nous parlèrent des prostituées, mais derrière leurs chants à la beauté des courtisanes, et leurs plaintes face à leur rouerie, quelle réalité se cachait ?

 La prostitution médiévale par Jacques ROSSIAUD, Flammarion
-  Jeunesse, sexualité, violence, manière dont le défoulement contrôlé du désordre aidait au XVe siècle à maintenir l’ordre municipal, tels sont les thèmes abordés dans cet ouvrage.

 La prostitution et la police des mœurs au XVIIIe siècle par Erica- Marie BENABOU, Perrin
-  Une véritable autopsie du commerce de l’amour au XVIIIe siècle, qui fait vivre des milliers de filles soumises à des douzaines de maquerelles, à des centaines de proxénètes de tous ordres et à d’autres milliers de clients, qui restitue l’action de la police des mœurs, qui analyse enfin l’attitude de la justice, de l’Eglise, des moralistes et des utopistes vis-à-vis de la prostitution.

 L’âge d’or de la prostitution,de 1870 à nos jours par Jacques SOLE, Plon
-  Au XXe siècle, la société industrielle engendre la société prostitutionnelle. Du système des maisons closes, héritage de la Belle Epoque, au proxénétisme, du combat des prostituées à la mondialisation du système, ce livre dresse un état des lieux en même temps qu’il relate l’histoire du phénomène.

A signaler une revue passionnante

CLIO, Histoire, Femmes et Sociétés, revue semestrielle francophone. Elle ouvre ses colonnes à celles et ceux qui, dans toutes les périodes de l’histoire et jusqu’au très contemporain, entreprennent de rendre visibles les femmes ou proposent une lecture sexuée des sociétés.

Illust : clio, 15.7 ko, 130x177
Clio , Histoire, Femmes et Sociétés : les prostituéEs
-  Pourquoi un Clio sur la prostitution ? Le débat politique et social actuel s’y prêtait, bien sûr... Mais au-delà des questions du présent, auxquelles on ne peut rester indifférentE, l’aboutissement de plusieurs travaux de jeunes chercheuses et chercheurs nous a incitées à réaliser ce dossier, qui vient enrichir une bibliographie plutôt maigre, en France. S’inscrivant dans le vaste domaine de l’histoire de la sexualité, elle peine, en effet, à rebondir après les études magistrales d’Alain Corbin et de Michel Foucault. Elle occupe d’ailleurs une place mineure dans l’histoire des femmes, d’où l’intérêt de ce numéro de Clio...

Lire la suite de l’éditorial sur le site.

Vous pouvez consulter les revues  CLIO et  Histoire à la bibliothèque.



Bibliographie
   

Revue Clio

Type de document : PDF - Taille : 164 ko

Télécharger


Archives     Plan     Mentions légales