points d'actu !
Un choix de :






Recommandez cette page :



 RetroActivity
SWEET EXORCIST
(Warp)

30/10/2012 Illustration du document présenté

Nous sommes à Sheffield en 1990 et le label Warp vient de se monter. Le maxi « testone » de Sweet Exorcist en sera la troisième sortie, en cohérence avec l’héritage electro-indus de la scène locale du début 80, Cabaret Voltaire en tête.
Cohérence car Richard H. Kirk, moitié de Sweet Exorcist est aussi moitié de Cabaret Voltaire. Activiste sonique de premier plan, il propose avec Sweet Exorcist (accompagné de son complice Richard Barratt aka DJ Parrot) une électro décharnée mais sensuelle. On la nommera ‘bleep music’ en raison de l’abondance de micro-sons futuristes.
Ce double CD compile l’intégralité de leurs productions sur Warp et contient 5 inédits, versions de travail des classiques ‘Clonk’, ‘Mad Jack’ et ‘Per Clonk’. Beaucoup de ces titres (des deux premiers maxis) n’étaient jusqu’alors pas sortis en CD.
Sweet Exorcist offre en 1990, en liant le son froid de Detroit (qui se consomme généralement en longues plages) et la concision du format pop, un des premiers exemples de musique électronica.
22 ans plus tard, les titres qui composent RetroActivity ont pris quelques rides, mais de celles qui donnent un air de sagesse.

<686> 784.61 ; 784.41





Aucun commentaire pour cet article

Archives     Plan     Mentions légales