points d'actu !


21 septembre 2012 - 21 décembre 2012 : Petit guide pratique de survie
Fin du monde : plus que trois mois...
18/09/2012
Ce 21 septembre a un petit goût amer cette année. C’est le dernier jour de l’été, de l’insouciance. Car dans trois mois, le 21 décembre 2012, c’est la fin du monde, promis-juré-craché. En ces temps de planète globalisée, notre monde va vivre sa première fin du monde universelle. Pourquoi le 21 décembre 2012 ? Cette prédiction nous vient du fin fond de la jungle, inscrite dans le calendrier maya sous la forme 13.0.0.0. Alors vite, il n’est plus temps de tergiverser, voici quelques astuces pour pouvoir espérer affronter cette fin du monde aussi mystérieuse que médiatisée.




Sommaire
1. 21 décembre 2012 : la fin du monde !
2. 21 décembre 2012 : la fin du monde. Vraiment ?
3. Et si c’était vrai : guide pratique pour survivre



1. 21 décembre 2012 : la fin du monde !
Un temps annoncée pour le 20 décembre 2012, la fin du monde aura bien lieu le 21 décembre 2012. Cette prédiction, basée sur la numérologie, présente cependant une faille de taille : les prêtres mayas ne nous ont pas transmis le déroulement de ce cataclysme.
Alors quelle mauvaise surprise nous attend pour la fin du monde ? La liste des catastrophes probables ne connaît pas de limites. Aura-t-on droit à une guerre thermonucléaire suivie d’un hiver artificiel ? A moins que les dérèglements climatiques s’emballent pour créer une fournaise infernale ? Les Extraterrestres nous envahiront-ils comme dans V ? Ou bien nos avatars et nos esclaves, robots de tout poil se révolteront-ils dans une furie dévastatrice ?
La Nature garde le premier rôle dans la plupart des cas. Mère Nature nous enverra-t-elle un nouveau virus, muté et conservé dans le tréfonds des marécages ancestraux ? Non, la plupart des scénarii nous orientent vers la catastrophe ultime. A défaut de trou noir d’antimatière créé sous terre par les savants du CERN, notre planète double, Niburu pour les uns, Planète X pour les autres, viendra fondre sur notre « pôvre » Terre. Toutes les trajectoires ont été vérifiées, les formules mathématiques ne mentent pas : nous mourrons dans un big crunch.

Nous avons recensé quelques documents indispensables pour comprendre pourquoi la fin du monde est si proche et si inéluctable.
Tout d’abord, quelle est cette prophétie et qui étaient les Mayas ?
La Prophétie Maya 2012 : Apocalypse ou Ere nouvelle ? de David Douglas (Ed. Véga, 2010) nous fait connaître par le menu la civilisation Maya et ses performances en calcul astronomique, en particulier l’élaboration du calendrier et des cycles astronomiques.


Et puis, à quelle fin du monde devons-nous nous attendre ?

Illust : Apocalypse 2012, 16.4 ko, 144x232

Apocalypse 2012

Discovery Channel



Apocalypse 2012 : les scénarios de fin du monde (Discovery channel, 2008)
Ce coffret de 2 DVD nous présente les quatre scénarios les plus plausibles de fin du monde : la méga éruption d’un super volcan comme le Yellowstone, la visite belliqueuse d’extraterrestres, la propagation d’un virus mortel comme la variole et la rencontre avec un astéroïde comme Apophis.






Illust : la terre perd le (...), 3.9 ko, 150x101

la terre perd le nord

CNRS Images


D’autres cataclysmes nous menacent. C’est le cas de l’inversion des pôles magnétiques, où le Nord basculerait au Sud et inversement, présentée dans le DVD La Terre perd le nord de Yanick Rose (Idéacom International : CNRS Images, 2010).
Grâce au paléomagnétisme, nous savons que le pôle magnétique s’inverse en moyenne tous les 250 000 ans. Or la dernière inversion remonte à 780 000 ans... Lors d’une inversion des pôles, le risque est que la Terre ne soit plus protégée par la magnétosphère. Quelles seraient les conséquences pour les sociétés humaines ?


Le cinéma s’est depuis longtemps emparé de ce créneau très lucratif. Outre le film Prédictions, réalisé en 2009 par Alex Proyas, d’autres films traitent du registre de l’Apocalypse (1). Le site de la revue de cinéma Première présente dans un diaporama une sélection de 20 films traitant du thème de l’apocalypse sous toutes ses formes.
Dans la plupart de ces films à gros budget, les protagonistes survivent au cataclysme, dans un final très américain.

Mais est-on vraiment sûr que ce soit la fin du monde ?


2. La fin du monde ce 21 décembre 2012 : vraiment ?
Quelques sceptiques se sont invités dans le débat. Il faut dire que nous avons déjà survécu à la fin du monde du 11 août 1999 lors de l’éclipse de soleil. Seule Avignon devait être sauvée, selon les confidences de Paco Rabanne.

Illust : 2012 - 21 décembre, 15.6 ko, 145x210

2012 - 21 décembre

Philippe MERLIN


Philippe Merlin, assisté de Gilles Adam, Alain Brémond, Loïc Bommersbach, François Sibille et Isabelle Vauglin, astronomes de l’Observatoire de Lyon, s’attachent dans leur petit livre 2012, 21 décembre, un solstice maya : mythe ou imposture ?, à présenter les connaissances d’astronomie en rapport avec le Solstice 2012. Ils traitent des calendriers, des alignements de la Terre et des planètes, voire avec la galaxie. Ils nous éclairent également sur les éclipses, les catastrophes dans le ciel, et le magnétisme de la Terre.

Vous ne savez plus si c’est déjà la fin du monde ou si elle est repoussée ? Un scientifique de la Nasa répond aux questions sur la fin du monde en 2012. Une précision : David Morrisson ne répondra à ces questions que jusqu’au 23 décembre.

L’article de l’encyclopédie Wikipédia sur les Prédictions pour décembre 2012 présente un panorama complet sur la fin du monde.

Illust : La fin du monde : (...), 6.5 ko, 145x227

La fin du monde : une histoire sans fin

La Découverte


La fin du monde : une histoire sans fin, de Lucian Boia, aux éditions de la Découverte (1989).
L’auteur étudie sans jamais se départir de son humour les diverses fins du monde passées ou à venir que l’humanité s’est inventées jusqu’à nos jours. De la fin par l’eau ou par le feu à l’anéantissement nucléaire, en passant par l’invasion d’animaux, de géants, les comètes menaçantes, le péril jaune, les épidémies mystérieuses, nous découvrons que les sociétés se fabriquent des fins du monde bien à elles, d’une grande variété.



3. Et si c’était vrai : guide pratique pour survivre
Et si c’était vrai que la fin du monde était dans trois mois. L’extrême variété des menaces qui pèse sur nous nous oblige à effectuer une petite sélection des menaces les plus destructrices.

Illust : Surivre en milieu (...), 12.3 ko, 150x225

Surivre en milieu hostile

Albin Michel


Cependant, une lecture s’impose par son propos généraliste. Le livre Survivre : comment vaincre en milieu hostile, de Xavier Maniguet (Albin Michel, 2011, préface de Pierre Schoendoerffer) se révèle indispensable pour tous les aventuriers et survivants potentiels, à partir d’un principe de base : l’extraordinaire capacité d’adaptation de l’organisme humain. Vous connaîtrez toutes les recettes de survie pour tenter d’échapper à l’inéluctable fin du monde. Ce livre contient également un grand nombre de récits d’accidents vécus avec les leçons à en tirer, depuis les naufragés en mer jusqu’à l’accident d’avion dans La Cordillère des Andes où les survivants n’ont dû leur salut qu’à l’anthropophagie.

Un lieu où survivre ? Certains initiés l’ont trouvé à côté de chez nous, à Bugarach. Bugarach (Le Figaro du 24 août 2012), le petit village qui se prépare à résister encore et toujours à l’apocalypse. Tous les journaux s’en sont fait l’écho. Il existerait même un garage secret de soucoupes volantes pour fuir le cataclysme...

Illust : Naufragé volontaire, 9.5 ko, 143x209

Naufragé volontaire

Phébus


Pour vous donner un aperçu de l’ampleur du défi qui nous attend, pendant les rares pauses que nous permet notre emploi du temps soudain surchargé, replongeons-nous dans le livre Naufragé volontaire, d’Alain Bombard (Phébus, 1996).
Cet ouvrage à la portée scientifique raconte le projet du docteur Alain Bombard de rallier les Canaries à l’Amérique en canot pneumatique. Se mettant dans la posture d’un survivant, il emporte peu de matériel : une voile, deux avirons, divers instruments de navigation, un couteau, quelques livres, mais ni eau, ni vivres ! Son objectif, très médiatisé est de prouver qu’un naufragé peut survivre plusieurs semaines en buvant de l’eau de mer et en se nourrissant de plancton et de poisson. Il va souffrir le martyre, les pires angoisses, les tortures du soleil comme de la pluie, mais il réussira...

Et si la Terre était détruite par Niburu, ou un énorme astéroïde caché derrière Jupiter ?
Nous vous déconseillons le livre Construisez et lancez des fusées... d’Ivan Lanoë (Dunod, 2003), car il s’agit seulement de construire des fusées à eau : écologique, spectaculaire, à la portée de tous... C’est dans l’air du temps, mais nous sommes là loin de l’objectif d’échapper à la destruction de la Terre.
Plus sérieusement, Rudolph Maté a balisé le terrain pour échapper à Niburu. Dans le choc des mondes (Paramount Pictures, 1951), la planète Bellus, et non pas Niburu, fonce vers la Terre. Bénéficiant d’un peu plus de temps que nous, huit mois, un petit nombre d’esprits éclairés décide alors de construire un vaisseau spatial afin de coloniser le satellite de Bellus, Zyra, dont l’atmosphère est similaire à celle de la Terre et qui devrait réchapper du choc entre la Terre et Bellus. Un course contre la montre s’engage, où l’on peut voir les protagonistes flasher les livres les plus importants pour le savoir humain dans cette quête de survie. C’était Google avant l’heure.

D’autres guides pour contrer d’autres menaces

Illust : Survivre à une invasio, 12 ko, 143x220

Survivre à une invasion robot

Orbit


Survivre à une invasion robot, ce manuel pratique de Daniel H. Wilson (Orbit, 2012) nous enseigne comment échapper à un robot humanoïde, en courant vers le soleil ou en se jetant à l’eau, comment tromper une caméra thermique à acquisition de cible, comment tromper les robots espions, voire comment démasquer un robot imitant un humain ou survivre à une révolte robot.
Nous ne résistons pas à retranscrire les dernières lignes de l’ouvrage :
Chaque seconde compte. N’oubliez pas : les informations et les conseils listés dans ce livre sont véridiques, même si tout cela vous paraît incroyable - ou pas assez croyable, justement. [...] Votre vie en dépend.

Guide de survie en territoire zombie de Max Brooks (Calmann-Lévy, 2009). ce livre peut vous sauver la vie, cela tombe bien, c’est ce que l’on cherche. On trouvera les règles essentielles pour survivre à une attaque de zombies... Un détournement pince-sans-rire des divers guides de survie standards.


Voilà vous savez tout pour affronter la fin du monde. Chaque seconde compte.
Avis aux survivants du 21 décembre 2012 : rendez-vous samedi 22 décembre à 10 heures pour parler de votre formidable aventure.

————————
Nota Bene : Cet article s’autodétruira dans trois mois exactement.


(1) Apocalypse : ce terme est emprunté au latin apocalypsis (« révélation »), lui même emprunté au grec ancien ἀποκάλυψις, apokálupsis (« découvert »), et non pas « révélation de Dieu » comme cela est communément admis. Ce n’est que bien plus tard que les écritures religieuses associeront le mot au jugement dernier. Le genre littéraire qui en découle traite essentiellement des fins du monde. retour au texte



2012-Fin-du-Monde
    Type de document : JPEG - Taille : 79.2 ko

Télécharger


Archives     Plan     Mentions légales