points d'actu !






Recommandez cette page :



 Bataille de chats
Mendoza Eduardo
(Ed. du Seuil)

29/05/2012 Illustration du document présenté

« Les communistes et les nazis sont des monstres et nous, qui sommes les bons, nous ne sommes que des canailles. »

Madrid 1936.

Les intrigues politiques bouleversent l’Espagne, un drame se dessine.

Les phalangistes, les socialistes, les communistes, les anarchistes, les militaires tourbillonnent dans un imbroglio où chacun attend le moment propice pour déclencher le coup d’état fatal au pays. Des alliances se cherchent mais le général Franco est un stratège qui voit d’un mauvais œil ces jeunes écervelés.

Dans cette ambiance de chaos, Anthony Whitelands arrive d’Angleterre, en gare de Madrid. Il a été engagé pour inventorier un tableau chez le duc de la Igualada. Anthony est un expert de Velasquez, c’est un passionné de l’Art et de ce pays qu’il aime tant. Mais, dans cette ambiance de conspirations, de masques, Anthony sera le pantin d’une intrigue où sa vie sera en suspend.

« Bataille de chats » est un rendez vous avec une période sombre où l’Europe devra choisir

« Tôt ou tard l’Angleterre devra s’allier avec l’Allemagne pour faire face à la menace communiste. »

Mais « Bataille de chats » n’est pas que cette fresque historique.

Eduardo Mendoza est un auteur remarquable.

« Bataille de chats » possède le dynamisme d’un roman d’aventure. L’humour y est, aussi, présent : Anthony est l’homme des situations rocambolesques. L’Amour tient une place importante où l’intrigue se perd entre la passion et le drame.

« Bataille de chats » est le roman de Velasquez et de l’arrivée du Franquisme.

Un livre engageant et engagé.





Aucun commentaire pour cet article

Archives     Plan     Mentions légales