points d'actu !


Naissance de l’hôpital Femme-Mère-Enfant à Lyon
Les femmes, les enfants et les bébés d’abord
12/04/2008
Ouverture complète de l’Hôpital femme Mère Enfant (HFME), fermeture définitive de l’hôpital Debrousse, transfert de services de l’hôpital Edouard Herriot... les Hospices Civils de Lyon restructurent et modernisent leur offre hospitalière pour la femme, le couple et l’enfant.


Illust : hôpital femme mère, 29.2 ko, 353x200
Naissance de l’HFME

L’Hôpital Femme Mère Enfant a accueilli ses premiers patients le 12 février 2008, avec l’emménagement progressif des services de néonatalogie, de gynécologie, d’obstétrique et de pédiatrie.
Désormais, ce nouvel établissement concentre une grande partie des activités de soin consacrées au couple, à la mère et à l’enfant, des hospices Civils de Lyon mais aussi de la région. Il accueille notamment 24h/24h et 7 jours sur 7, les urgences pédiatriques de la région. Cet hôpital moderne, a permis la fermeture de l’hôpital Debrousse et des services de néonatologie, gynécologie, obstétrique et pédiatrie de l’Hôpital Edouard Herriot en vue de sa modernisation.

Illust : service de rééducation, 180.4 ko, 539x348

Il accueillera bientôt également le service de rééducation fonctionnelle infantile installé actuellement au Centre Hospitalier Lyon-Sud.

Illust : HFME, 4.6 Mo, 3888x2592
Axe fort du projet d’établissement des Hospices Civils de Lyon, ce nouvel établissement répond à une importante préoccupation de modernisation et d’adaptation des structures hospitalières. Il rassemble les compétences de professionnels chevronnés autour d’un plateau technique performant et constitue un gage de développement de la recherche et de l’innovation. L’HFME s’intègre dans un ensemble plus vaste, le Groupement hospitalier Est, qui réunit les hôpitaux Pierre Wertheimer et Louis Pradel et le nouveau Centre de Biologie et de Pathologie Est.

Quelques chiffres à retenir :

-  Une capacité de 452 lits et places
-  Un investissement de 178 millions d’euros pour la construction (participation financière de la ville de Lyon et du Grand Lyon) et 31 millions d’euros pour l’équipement
-  3900 naissances prévues à terme
-  un plateau technique de pointe
-  près de 2000 professionnels dont 300 médecins et chirurgiens
-  8 étages et une surface totale de 75 000 m2

Illust : intérieur HFME, 4.2 Mo, 3888x2592
L’ensemble de l’hôpital a été dimensionné pour répondre aux besoins de santé de la population mais aussi assurer un rôle d’excellence dans des domaines plus pointus : maladies rares de l’enfant, médecine de la reproduction, prise en charge de la grande prématurité....

Illust : dessin actu hpgo, 21.1 ko, 500x277

Le cadre de vie a fait l’objet d’une attention particulière pour offrir aux patients et à leur famille des conditions d’accueil et de prise en charge de qualité tant dans la conception architecturale (un bâtiment clair et coloré inscrit dans des espaces verts paysagers), que dans l’offre hôtelière (une grande majorité de chambre à un lit avec salle de bain, des chambres mère-enfant).

Illust : logo, 7.8 ko, 179x165

A proximité, la maison du Petit Monde peut héberger les parents des enfants hospitalisés.42 studios , pour une surface totale de 2500m2, sont à la disposition des familles, leur permettant de rester près de leurs enfants le temps de leur hospitalisation, et de participer quotidiennement à la progression vers la guérison.
L’organisation de la prise en charge a aussi fait l’objet de réflexions avec notamment l’accueil des patients au plus près des unités de soins, des locaux de consultations partagés entre différentes disciplines.

Desservi par une ligne de transports en commun qui traverse de part en part le site du Groupement hospitalier Est et à proximité d’axes routiers majeurs (périphérique), l’HFME offre enfin des conditions d’accès nombreuses pour la population de l’agglomération lyonnaise et de la région.

Le Nouvel Institut d’Hématologie et d’oncologie pédiatriques

Illust : IHOP, 520.7 ko, 1772x1181
IHOP, le nom comme le logo de ce nouvel Institut évoque l’univers des enfants et le soin particulier apporté à l’accueil des petits patients dans ce nouvel établissement. Créé et géré conjointement par le Centre Léon Bérard et les Hospices Civils de Lyon, l’IHOP comprend un bâtiment flambant neuf de 54 lits et places (12 places en hôpital de jour, 15 lits en hôpital de semaine, 15 lits d’hospitalisation complète et une unité protégée de 15 lits) ; des consultations hébergées au sixième étage de l’HFME et le recours au plateau technique du CLB voisin.
Situé sur le site du CLB, l’établissement est conçu pour recevoir 200 enfants par an atteints de cancers ou de maladies du sang.
L’environnement a été spécialement pensé pour l’enfant et l’adolescent : espaces de vie, école, actions culturelles et de loisirs... et les personnels sont spécialisés dans le soin et l’accompagnement en pédiatrie.
L’IHOP est le fruit d’une structure juridique innovante : la Communauté d’établissements de santé qui permet à des hôpitaux publics et privés participants au service public hospitalier de gérer des structures communes.

Voir aussi article L’IHOP, un outil de pointe pour traiter les cancers de l’enfant

L’avenir de Debrousse

Illust : debrousse 1, 1.8 Mo, 6614x4376

Depuis le 31 mars dernier, l’hôpital pédiatrique n’accueille plus aucun patient. Il est définitivement fermé.
En 1904, Madame Veuve Debrousse décidait de faire construire à ses frais un établissement pour les vieillards. Par testament, elle en confia la propriété à l’Assistance publique - Hôpitaux de Paris et la gestion aux Hospices Civils de Lyon, qui purent y recevoir 200 vieillards à partir de 1909. Cependant, dès 1920, et avec l’accord de l’Assistance publique de Paris, l’hôpital Debrousse fut transformé en hôpital pour enfants.

Illust : Debrousse, 1.1 Mo, 4724x3307

Racheté par un groupe immobilier, il accueillera, dans les prochaines années, un hôtel et des logements privatifs dans un ensemble paysager recréé pour mettre en valeur la beauté du site et de son emplacement dominant le Rhône et la ville de Lyon.

La prise en charge des méres et des bébés

Les HCL réalisent près de la moitié des accouchements de la Région et disposent de 4 maternités dont 2 de niveau 3 (Les maternités de niveau 3 disposent d’une unité de réanimation néonatale, d’une unité de soins intensifs et de lits de néonatologie. Elles ont pour mission d’accueillir des grossesses pathologiques à haut risque d’accouchement ou des enfants de petit poids de naissance) :
-   la maternité de l’Hôpital femme Mère enfant et celle de la Croix-Rousse qui réalisent chacune 3000 accouchements et accueillent une maternité de niveau 3
-   la maternité du Centre Hospitalier Lyon-Sud : 1800 accouchements
-   la maternité de l’Hôtel-Dieu dont l’activité sera transférée à l’hôpital de la Croix-Rousse en 2009 - 2 100 Accouchements

Les Hospices civils de Lyon sont par ailleurs centre de référence pour la mort subite du nourrisson, possèdent trois centres de diagnostic anténatal, un centre de référence national en gynécologie pour les maladies trophoblastiques (tumeurs rares liées à la grossesse), un département de médecine de la reproduction.
Ils réalisent 75% des Interruptions volontaires de grossesse de la région.

La pédiatrie

Les Hospices Civils de Lyon prennent en charge chaque année plus de 23 000 enfants en hospitalisations et accueillent près de 59 000 consultations.

Ils assurent principalement à l’HFME, les activités de pédiatrie générale et spécialisée : endocrino-diabétologie, génétique, métabolisme, hépato-gastroentérologie, neurologie, néphro-rhumatologie, pneumologie, mucoviscidose, chirurgie pédiatrique, orthopédie. Ils possèdent deux centres de référence maladies rares, quatre centre de référence pour les troubles du développement et un service de rééducation fonctionnelle infantile. Ils sont le seul CHU de la région a exercer une activité de chirurgie cardiaque pédiatrique.

Enfin, l’HFME accueille désormais les urgences pédiatriques de la région, 24h/24h et 7 jours sur 7, y compris les urgences de pédopsychiatrie. Seules les urgences pour les enfants brûlés demeurent à l’hôpital Edouard Herriot au pavillon I.

D’autres perspectives :

-  Visiter le site de l’architecte Adrien Fainsilber et visionner d’autres photos de l’HFME

-  Regarder le film documentaire sur les hospices civils de Lyon  L’hôpital à coeur ouvert par Patrick Viron

Illust : hospices civils de, 57 ko, 500x500

-    Les hospices civils de Lyon : histoire de leurs hôpitaux par Bouchet, Alain, ed. Lyonnaises d’art et d’histoire

-    L’hôpital Debrousse : centre hospitalier régional et universitaire, ed. Hospices Civils de Lyon

Illust : chu hôpital de tous, 54.6 ko, 500x500

-    Le CHU : l’hôpital de tous les défis, sous la direction d’Alexandre Dhordain, ed. Privat

Doc : plaquette de présentat, 426.7 ko, 48x52

plaquette de présentation de l’hfme

(PDF, 426.7 ko)



Archives     Plan     Mentions légales